Mon premier marathon de Paris

Le marathon de Paris est une course à pied d’environ 42 km qui se déroule chaque année dans les rues de Paris. Après des mois de préparation, je me suis inscrit au marathon de paris 2018 où j’ai brillé par des performances pas loin de celles des grands champions. Voici le récit de ma course.

Mon entrainement pour l’épreuve

La participation à un marathon demande de l’entrainement pour être prêt physiquement et mentalement le jour J. J’ai donc commencé un programme d’entrainement de trois mois en prévoyant au moins trois sorties par semaine. L’objectif étant de finir la course avec un bon temps, j’ai fait un plan d’entrainement très intensif. Ce dernier ma donc permit d’améliorer ma vitesse et ma distance. Je me suis renforcé musculairement en salle en pratiquant du cross fit. En plus de sorties running hebdomadaire, je prévoyais des séances piscine pour détendre les muscles.

En plus de ça, pour mon premier marathon de Paris, j’ai changé mes habitudes sociales et alimentaires. Je consommais plus de légumes et de fruits. J’ai réduit le gras, le sucre, l’alcool et j’ai rallongé mon temps de sommeil.

L’équipement nécessaire pour le marathon

J’avais prévu une bonne paire de chaussures running pour être à l’aise le long de la course. Un sac à dos est aussi nécessaire pour y mettre de l’eau, des gels et des barres. La montre cardio est un accessoire à ne pas oublier qui permet de gérer son temps, sa cardio et son chrono. Certains participants y allaient léger sans sac à dos prévoyant se ravitailler tout au long de l’épreuve.

Le jour J

Le matin du marathon de paris 2018 parcours, je me suis réveillé tôt pour me préparer. J’ai pris un petit déjeuner léger puis j’ai apprêté mes affaires pour la course (mes gels, la gourde remplie d’eau, le dossard, etc.). Vers 8h j’étais déjà dans le métro pour les Champs Elysées, j’y ai croisé d’autres trialeurs avec qui j’ai sympathisé. Arrivé sur la place de départ, j’ai d’abord remarqué l’énorme foule de coureurs, il m’a fallu quelques minutes pour me retrouver dans mon sas des 3h 30.

Quelques minutes avant le début de la course, j’en profite pour m’échauffer. À 9h, le départ est donné, je commence mon premier marathon de Paris avec un départ différé (nouveau système de départ en fonction des sas). Les premiers km passent rapidement dans une bonne ambiance. À mi-parcours, la course devient dure, je me ravitaille et m’alimente régulièrement. Avec les encouragements de la foule, j’oublie la fatigue, plus que 20 km à tenir.

À partir du 37e km, je suis épuisé, j’ai envie d’arrêter, mais grâce à mon mental et toujours avec la ferveur de la foule je continue malgré la douleur et la fatigue. Quelques instants plus tard, à la sortie d’un virage, j’aperçois la ligne d’arrivée que je franchis après 3h 35 min. Épuisé, mais très heureux d’avoir terminé mon premier marathon, mon nom apparaitra dans le classement marathon de Paris. Mes remerciements vont à l’organisation de la course et à la foule dont la chaleur m’a fait tenir bon. Au sortir de cette épreuve, je suis très content et j’envisage de participer à d’autres marathons.